top of page

Nicolas Lacroix : le talent namurois remplit les salles en septembre

Vous l’avez probablement vu passer sur Tiktok, mais c’est sur scène – en vrai - que vous pourrez le retrouver de septembre à mai. Il raconte son époque, à travers son regard décapant et ses accessoires flamboyants.


Move In Nicolas Lacroix Image News

Premières armes

Le Namurois Nicolas Lacroix sort des réseaux sociaux pour monter sur les planches. Il vient présenter son premier spectacle, un one-man-show intitulé Trop Gentil. Ce spectacle est co-écrit par GuiHome (vous détend), lui aussi ayant été révélé sur les réseaux sociaux avant de monter sur scène. Vous pourrez le retrouver à ces dates :

· 07/09 : Hurlu Comedy Club (Mouscron)

· 08/09 : Hurlu Comedy Club (Mouscron)

· 09/09 : Ancienne École de Chaineux (Herve)

· 14/09 : Centre Culturel d’Auderghem (Bruxelles)

· 15/09 : Centre Culturel d’Auderghem (Bruxelles)

· 21/09 : Espace Cadol (Koekelberg)

· 22/09 : Duvel Dôme (Durbuy)

· 23/09 : Passage9 (Waremme)


Révélation

Si son parcours, de tiktok aux planches, paraît atypique, il n’est pas le premier à suivre la voie des réseaux sociaux pour trouver ses futurs spectateurs. En plus de GuiHome, on peut citer Pablo Andres, Fanny Ruwet ou Guillermo Guiz. Suivant les conseils de son entourage, il réalise une vidéo sur Tiktok et le succès est immédiat ! Après un an et demi, il est suivi par plus d’un million de personnes.



Autobiographique

Ce spectacle parle de lui-même, garçon trop gentil, n’arrivant pas à dire non quand il le faudrait, même si Nicolas n’en pense pas moins. Il aime faire rire les autres et les rendre heureux depuis toujours. Il reproduisait déjà des sketchs (vus à la télé) à l’école primaire et monter sur scène était un rêve qu’il peut, aujourd’hui, réaliser. Et cela, entièrement grâce à son travail sur la durée.


Thèmes abordés

Pendant une soirée, il va vous parler de son monde, ses relations, ses amis, sa famille, les réseaux sociaux, les nouvelles technologies, ...

Et lui, qui assume son côté vieux jeu, un peu perdu parmi sa génération et qui pense déjà que c’était mieux avant. Il fait le pari de rire de tout, mais en restant prêt à en assumer les conséquences. Il vous parlera des répercussions de son incapacité à dire non aux gens. À tel point qu’il n’a pas su dire à son photographe qu’il n’aimait pas trop la photo de l’affiche-même de son spectacle !


Il nous faisait déjà rire derrière notre écran mais en live, c’est encore plus communicatif !


46 vues0 commentaire

Komentarze


bottom of page