top of page

En une nuit-Notes pour un Spectacle : Réflexion sur demain grâce à hier

Du 20 au 23 septembre, le Théâtre National Wallonie-Bruxelles vous invite pour une pièce atypique. En une nuit – Notes pour un spectacle vous demande d’imaginer le spectacle idéal avec quatre comédiens, sur base de leurs notes.

Une nuit mortelle

En une nuit – Notes pour un spectacle parle de la nuit du 1er novembre 1975. Lors de celle-ci, l’auteur, poète et dramaturge, Pier Paolo Pasolini a été assassiné à Ostie, près de Rome. Avec lui mourrait sa vision du monde : Un homme pessimiste et inquiet de la disparition des modes de vie périurbains et ruraux. Des folklores, des langages, des habitudes et cultures que la société de consommation et son uniformisation forcée a cherché à effacer. Cette pièce est donc une fenêtre sur notre monde, tel que Pasolini l’aurait vu s’il était encore en vie.

Répétition générale

Près de cinquante ans plus tard, le Théâtre National de Bruxelles accueille quatre artistes (deux comédiennes et deux comédiens) sur sa scène, mais ils ne semblent pas jouer un spectacle. Durant un soir, ils démarrent de leurs notes relatives sur l’œuvre de Pasolini, pour créer un spectacle. Quelle histoire raconter et comment ? La mise en garde de l’auteur était-elle justifiée ? Un retour en arrière est-il possible ? Est-il même souhaitable ?


Mise en scène

Maintenant que vous savez sur quoi repose cette pièce, il est temps de connaître la forme sous laquelle elle va vous être présentée. Car non, la scène n’est pas vide. Des décors en construction, des costumes et les fameuses notes vont permettre aux artistes d’imaginer l’avis de personnages sur leurs questions : figures mythiques, peintre de la Renaissance, actrice des années 60’ et Pasolini lui-même. L’œuvre s’extirpe alors de la morosité et tente d’agir sur le présent pour l’améliorer.


Une œuvre qui commence fataliste, avant d’évoluer avec passion vers une fin inspirante !


Voici des informations sur d’autres pièces en septembre à Bruxelles

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page